Point nodal

15326526661_b35b2d6c75_k
Point nodal entre la rue de Paris et la rue Marcel Dufriche ; le café de l’angle ; celui tenu par Ali le turc ; il joue au backgammon quand le client vient à manquer ; nourrit les salariés du coin ; désaltère les alcooliques assoiffés ; vend de l’espoir sous forme de ticket de loto ; fume des cigarettes pour passer le temps sur le trottoir ; blague avec le client ; moque sa femme ; lisse sa moustache ; regarde de son perchoir les flux montant et descendant en provenance du métro en fonction de l’heure et du jour : le vendredi les musulmans montent en grappe à la mosquée toute proche ; dans l’ancienne usine reconvertie en lieu de culte ; le soir c’est shabbat ; les juifs rejoignent la synagogue où des soldats en armes, Famas en bandoulière, arpentent le trottoir bitumeux ; le dimanche matin l’église de la rédemption accueille une population africaine, sapée de costumes croisés et de boubous colorés ; le lundi des ouvriers installent des stands au palais des congrès situé juste en face ; une exposition ou un salon ; qu’importe ; ça rapporte du monde ; mardi, des roms ont envahit le terrain vague où se dresse une charpente Eiffel d’une usine aujourd’hui disparu ; mercredi, des CRS bousculent les manifestants venus en soutien ; jeudi, on a fait place net ; Ali encaisse sa semaine.

 

Atelier François Bon : lieux, point-virgule, lieux

  • décrire un lieu
  • utiliser le point virgule
  • Un paragraphe
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *