Point nodal

15326526661_b35b2d6c75_k
Point nodal entre la rue de Paris et la rue Marcel Dufriche ; le café de l’angle ; celui tenu par Ali le turc ; il joue au backgammon quand le client vient à manquer ; nourrit les salariés du coin ; désaltère les alcooliques assoiffés ; vend de l’espoir sous forme de ticket de loto ; fume des cigarettes pour passer le temps sur le trottoir ; blague avec le client ; moque sa femme ; lisse sa moustache ; regarde de son perchoir les flux montant et descendant en provenance du métro en fonction de l’heure et du jour : le vendredi les musulmans montent en grappe à la mosquée toute proche ; dans l’ancienne usine reconvertie en lieu de culte ; le soir c’est shabbat ; les juifs rejoignent la synagogue où des soldats en armes, Famas en bandoulière, arpentent le trottoir bitumeux ; le dimanche matin l’église de la rédemption accueille une population africaine, sapée de costumes croisés et de boubous colorés ; le lundi des ouvriers installent des stands au palais des congrès situé juste en face ; une exposition ou un salon ; qu’importe ; ça rapporte du monde ; mardi, des roms ont envahit le terrain vague où se dresse une charpente Eiffel d’une usine aujourd’hui disparu ; mercredi, des CRS bousculent les manifestants venus en soutien ; jeudi, on a fait place net ; Ali encaisse sa semaine.

 

Atelier François Bon : lieux, point-virgule, lieux

  • décrire un lieu
  • utiliser le point virgule
  • Un paragraphe
This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *